NOS PROPOSITIONS

Le programme
Le projet

Le projet que nous voulons porter est en cours d’élaboration via une consultation élargie aux associations et à la population.

Notre objectif fondamental est de répondre aux défis majeurs de L’Haÿ-les-Roses : l’harmonie sociale en batissant les liens si nécessaires entre les habitants pour vivre bien et mieux ensemble, la lutte contre les effets du changement climatique en agissant localement. Nous mettons donc l’humain au centre de notre projet.

La première étape de ce projet vise à stopper les projets actuels, qui font l’objet de recours, et à engager de nouveaux projets d’aménagement de la ville en privilégiant la protection de l’environnement et la mise en valeur du patrimoine écologique de la ville.

Avec l’arrivée du métro, et du Grand Paris, L’Haÿ est à proximité immédiate de la capitale et de trois grands bassins d’activités : le marché de Rungis, la plateforme aéroportuaire d’Orly et le pôle médical de Villejuif. La réflexion porte sur l’insertion dans ces espaces économiques pour permettre à la population de bénéficier de ces emplois de proximité, d’y accéder par une offre de formations adaptées.

L’objectif est de réduire drastiquement le taux de chômage. Cela aura pour effet d’offrir notamment aux populations jeunes des quartiers défavorisés des activités et d’en réduire ainsi les tensions sociales, dont le sentiment d’inégalité et d’injustice perdure depuis trop longtemps. C’est aussi la mise en œuvre du Pacte Républicain dans la ville.

Image module

La ville a impérativement besoin de sortir de sa situation de ville-dortoir. Pour autant, elle doit devenir attractive en premier lieu pour ses habitants, les anciens comme les nouveaux, ceux des quartiers pavillonnaires comme ceux des immeubles. Pour y parvenir, il faut créer des passerelles et des cheminements permettant aux commerces de proximité de revivre notamment autour des pôles d’attraction (la Roseraie, le marché Locarno, station de métro) et l’envie aux habitants de tous âges et de tous quartiers de s’identifier et de s’y retrouver.

D’autres questions sont à traiter, notamment les transports à l’intérieur de la ville. 

L’architecture : le Grand Paris va s’embellir. 

Aujourd’hui, les projets, non soumis à concours, remportent la palme du mauvais goût. Il faut recourir à l’inventivité des architectes, à commencer par les locaux et procéder par concours pour donner de la valeur au patrimoine des l’haÿssiens.

La culture doit être à la portée de tous et tirer vers le haut : mise en valeur du cinéma par une meilleure exploitation de notre salle , de la littérature, du street-art, de l’animation numérique, du soutien aux associations, de l’éducation par l’art, l’utilisation des locaux municipaux, …

L’école est un autre enjeu Républicain. Le programme de réussite éducative (PRE) lutte contre l’échec et le décrochage scolaire. Il est indispensable et doit être renforcé dans tous nos établissements.